4 moyens d’économiser de l'argent sur le chantier

Merci pour votre inscription ! Voici votre article gratuit

Batterie Hilti sur sa station de recharge

1. Préférez les outils sans fil aux outils filaires

 

Brancher, déployer, ranger les câbles… les outils filaires font perdre du temps sur le chantier. Calculons : si vous y passer 15 minutes par jour, cela représente environ 55 heures par an. En payant un ouvrier 40€ par heure, ça représente 2 200€ de perdus par an !

Remplacer vos outils filaires par des outils sans fil sera donc très vite rentabilisé, qu'il s'agisse de perceuses, perforateurs ou même burineurs.

Batterie Hilti Nuron 22 V sur sa station de recharge

2. Optez pour une plateforme sans fil unique

 

Choisir une plateforme sans fil commune à tous vos appareils vous permet de gagner du temps. Prenons l’exemple de l’installation de cloisons. Traditionnellement, cette opération nécessite de nombreux allers-retours vers la boîte à outils. Avec l’utilisation de batteries interchangeables et en utilisant des chargeurs communs, vos ouvriers peuvent rester dans leurs zones de travail. Équipés d’une paire de batteries et de corps d'outils à proximité, ils peuvent couper les rails, les fixer au sol, assembler les goujons et accrocher les cloisons sèches sans faire d’allers-retours. 

Selon nos études terrains, l’usage d’une plateforme unique réduit de 10 % - soit 30 minutes - une tâche quotidienne de 5 heures. Cela vous permettrait d’économiser environ 4 560 € par an.

Un ouvrier tient dans ses bras un perforateur TE 60-22

3. Choisissez des outils plus rapides

 

La promesse d’un outil rapide est bien sûr de vous faire gagner du temps. Mais cet argument est-il suffisant pour investir dans ce type de matériel ?  Eh bien, si un nouveau perforateur peut percer un trou 10 % plus vite que votre ancien modèle, et que vous utilisez cet outil 30 minutes par jour, vous économiserez 11 heures de travail en un an.

Sur la base du salaire moyen d’un ouvrier, cela représenterait une économie d'environ 440€ par an. Et un gain de 10 % est une estimation prudente. Avec la technologie des batteries d'aujourd'hui, les gains de performance sont de 30 à 50 % par rapport aux outils de la génération précédente. Des économies qui justifient votre transition vers des outils plus rapides.

Un ouvrier utilise un TE 3000-AVR Hilti sur un chantier

4. Limitez la poussière

 

Une heure de burinage du béton peut générer jusqu'à 2 kg de poussière. En plus des risques engendrés sur la santé, la poussière entraîne d’importantes pertes de temps, et donc d’argent. Si notre ouvrier passe 30 minutes par jour à sceller les zones de travail avant de commencer et à nettoyer une fois terminé, cela représenterait environ 4 560 € par an.

Parmi les autres coûts cachés liés à la poussière, citons les dommages causés aux outils et aux accessoires, les retouches sur des tâches déjà effectuées mais endommagées par la poussière (peinture, plâtre)… La solution : être mieux équipé.  Au lieu de percer des trous, puis de visser, préférez une fixation à la cloueuse à béton sans fil. Vous pouvez également éliminer la plupart des poussières directement à la source en fixant un système de récupération de la poussière à un perforateur.  

Les résultats cités dans l'article sont des calculs fondés sur le salaire moyen d'un salarié de la construction en France et sont hypothétiques. Ils ne peuvent pas être considérés comme étant applicables à votre situation individuelle. Les résultats doivent uniquement être utilisés à titre d’information pour évaluer les économies potentielles que vous pourriez réaliser et ne doivent pas être interprétés comme des conseils financiers, juridiques ou fiscaux.