Ajouté(es) au panier
Ajouté(es) au panier
Panier

Vos prescriptions sont-elles bien mise en œuvre sur site ?

Vous préconisez des chevilles à expansion de type HST3 et vous ne savez pas si elles sont bien installées sur vos chantier ? Notre clé à choc intelligente vous garantit un couple de serrage conforme à la documentation technique.

Le serrage excessif ou insuffisant figure parmi les raisons les plus courantes de rupture d'ancrages

Le couple est un critère difficile à ressentir et facile à négliger. En matière de fixation dans le béton, l’application du couple spécifié est d’une importance capitale. En effet, si une cheville n’est pas installée avec le couple requis, l’apparition de désordres n’est qu’une question de temps. Selon le Journal du génie civil de la KSCE (société coréenne de génie civil), un serrage insuffisant ou excessif représente la deuxième cause de désordres liés aux ancrages. S’il existe un hiatus entre les instructions d’utilisation et la réalité, il y a plusieurs raisons à cela.

La première est la rapidité d’exécution : les techniciens étant soumis à une pression de plus en plus forte en termes de délais, il est facile d’oublier la vérification du couple appliqué à la clef dynamométrique. De plus, les professionnels formés et expérimentés conscients des dangers liés à l’application d’un mauvais couple de serrage ne sont pas toujours présents sur place.

  • Comprendre les dangers d’un serrage excessif
    1 / 3
    Comprendre les dangers d’un serrage excessif

    Différence entre une cheville correctement serrée et une cheville trop serrée près d’un bord.

  • Comprendre les dangers de l’excès de pré-contrainte
    2 / 3
    Comprendre les dangers de l’excès de pré-contrainte

    Lorsque la cheville éloignée du bord est trop serrée , le cône remonte trop profondément dans la douille d’expansion, ce qui génère des efforts de fendage élevées.

  • Comprendre les dangers d’un serrage insuffisant
    3 / 3
    Comprendre les dangers d’un serrage insuffisant

    Lorsqu’une cheville n’est pas assez serrée, le cône se trouve dans une position incorrecte. Il n’est pas assez enfoncé dans la douille d’expansion pour assurer les valeurs de maintien requises.

Comprendre les dangers d’un serrage excessif

Lorsque la cheville est trop serrée, le cône remonte trop profondément dans la bague d’expansion. Cela génère des efforts de précontraintes élevés dans le béton, ce qui peut entraîner le fendage du bord de la dalle et réduire les efforts repris par la fixation.
Deux types de fissurations préjudiciables peuvent alors apparaitre :

  • la microfissuration qui, lorsqu’elle est trop importante, peut être préjudiciable à la bonne tenue de la cheville
  • les fissures macroscopiques qui peuvent être dissimulées sous la platine, ce qui rend leur détection très difficile

Ces fissurations étant difficilement détectables, il est compliqué d’apporter un contrôle qualité à posteriori. C’est pourquoi, prescrire un outil qui permet d’assurer automatiquement le couple de serrage est primordial afin d’assurer un contrôle qualité efficace.

Comprendre les dangers d’une précontrainte excessive

Lorsque la cheville est trop serrée, le cône rentre trop profondément dans la bague d’expansion, ce qui génère une pré-contrainte élevée dans le béton.

Cependant, lorsque la cheville est éloignée du bord de la dalle, cette précontrainte peut être « absorbée » par le béton environnant sans aucun dommage.

Mais si la cheville est beaucoup trop serrée, c’est la tige d’acier qui peut être endommagée - ou même cassée - par un effort de torsion excessif.

Résultat : la charge de rupture de l’acier diminue fortement sous la tension, le cisaillement ou la combinaison des deux, jusqu’au point de rupture.

Le meilleur moyen pour protéger des chevilles compatibles contre un dommage invisible est de spécifier le système d’adaptation de couple Hilti.

Comprendre les dangers d’un serrage insuffisant

Une cheville insuffisamment serrée peut être tout aussi problématique qu’une cheville trop serrée. Lorsqu’une cheville n’est pas assez serrée, le cône se trouve dans une position incorrecte. Il n’est pas assez rentré dans la bague d’expansion pour assurer la résistance et le déplacement homologués.

Ce n’est que lorsque le chargement est appliqué que la cheville se déplace et que le cône est entraîné dans la bonne direction. Autrement dit, la cheville est instable et sa résistance ne dépend que du chargement appliqué. Dans ces conditions, la résistance ultime pourra être atteinte, mais le déplacement est excessif.  

Il est extrêmement simple d’éviter cette instabilité de la cheville en utilisant une clé à choc avec adaptation de couple.

La solution idéale : le système d’adaptation de couple de Hilti

alt text

Composition du système de contrôle de couple


Le système de contrôle de couple se compose de quatre éléments :

  • Les chevilles à expansion HST3 (diamètres M8, M10 et M12), sans doute les chevilles les plus spécifiques au monde 
  • La clé à choc sans fil SIW 6AT-A22 avec système électronique intelligent 
  • Le module de traitement de données SI-AT-A22 qui s’insère entre la clé à choc et sa batterie (ce module ultra performant traite les données des capteurs placés dans la clé à choc pour confirmer que l’écrou est frappé avec le bon couple pendant le bon laps de temps)
  • Le logiciel de documentation, permettant de transférer l’historique des principales poses de HST3 du module de traitement SI-AT-A22 vers un ordinateur (ces données brutes sont utilisées pour générer un certificat de pose détaillé)

Les outils avec adaptation de couple sont équipés d’un système intelligent qui indique si une cheville a été serrée conformément aux exigences ETA. Il est à tout moment possible de connecter le SI-AT-A22 à un ordinateur pour générer instantanément un rapport de pose, qui fournit aux contrôleurs et aux concepteurs une garantie indiquant que la cheville a été fixée conformément aux instructions d’utilisation.

QUELS SONT LES AVANTAGES DU SYSTÈME D’ADAPTATION DE COUPLE ?

Conception et spécification

Le système d’adaptation de couple vous donne la certitude que les spécifications de conception sont intégralement appliquées sur le chantier.

Il devient donc inutile d’intégrer des facteurs de sécurité supplémentaires pour compenser l’efficacité réduite des chevilles résultant d’un couple incorrect.

Pose et serrage

Réduisez le volume des tâches de calcul imprévues lors de la phase de construction.

Le flux de travail du système d’adaptation de couple répond à la nécessité d’une solution assurant une forte productivité et pouvant être apportée rapidement et par n’importe quel technicien disponible.

Inspection des chantiers

Le rapport généré par le système d’adaptation de couple vous permet de diminuer le temps passé sur les inspections, grâce à la réduction du risque lié au serrage incorrect des chevilles et à la diminution du nombre de défauts de structure susceptibles d’apparaître avec le temps.

Générez votre rapport de pose en toute simplicité

Please enter alternative text here (optional)

Il n’a jamais été aussi simple d’apporter la garantie d’une pose correcte. L’entreprise de construction ou l’installateur peut très simplement connecter le module SI-AT-A22 à un ordinateur à l’aide d’un câble USB standard. Le logiciel de documentation de l’adaptation de couple récupère ensuite les données de performances stockées par le SI-AT-A22, qui peuvent être utilisées pour générer un rapport de pose.

Le rapport liste tous les produits utilisés, le mode de sélection (par numérisation ou manuelle), la date et l’heure d’exécution et le type d’action réalisée par l’installateur.  

Du point de vue du concepteur, ce rapport apporte la preuve que les chevilles ont été correctement serrées, conformément aux instructions d’utilisation, et qu’elles répondent aux exigences de certification. Du point de vue de l’installateur, il permet d’avancer rapidement dans les inspections du chantier.

Un travail irréprochable dès le départ

Please enter alternative text here (optional)

Les contrôles qualité sont de plus en plus nombreux sur les chantiers. L’importance de ces contrôles pour la sécurité de la construction ne fait aucun doute, mais ils présentent tout de même des limites.

Les inspections de routine ne permettent pas de détecter tous les défauts de pose. Même les vérifications de couple, qui constituent un élément courant de la plupart des inspections, ne permettent pas de mettre en évidence l’état d’une cheville.

Des études effectuées auprès d’ingénieurs du bâtiment ont montré que les concepteurs intègrent généralement un surplus de facteurs de sécurité dans leurs calculs pour s’assurer que les inspections seront favorables - une façon de faire fort coûteuse, cela va sans dire. Cependant, même avec des mesures de précaution supplémentaires sur place, les contrôles permettent d’identifier des erreurs qui exigent des retouches.  

Vous n’avez pas le temps pour les retouches ? Il est temps d’utiliser le système d’adaptation de couple.

 

Voici le trio gagnant de la fixation des chevilles : SafeSet

Please enter alternative text here (optional)

Sécurité, productivité , validation : SafeSet est notre méthodologie éprouvée pour une pose de qualité constante réalisée à la vitesse de l’éclair.

La clé à choc SIW 6AT-A22, équipée du module SI-AT-A22, remplit tous les critères de la technologie SafeSet car ces deux outils sont synonymes de gain de temps et de réduction des coûts, tout en supprimant la possibilité d’erreurs de pose.  

 

Comment PROFIS, notre logiciel de conception pour chevilles, peut vous aider En savoir plus
Comment concevoir et installer des systèmes d'ancrage En savoir plus
Comment créer votre kit personnalisé d'outils sans fil En savoir plus

Log in to proceed
Besoin d'aide ? Contactez-nous
Contactez-nous
Contactez-nous